Comparadise

Le groupe de comparateurs exploite les chatbots conseillers permettant de proposer à ses partenaires assureurs une nouvelle solution de souscription et d’interactions pour les prospects. La stratégie conversationnelle du groupe vise un double objectif à savoir se positionner davantage dans le conseil et améliorer le taux de souscription.

La volonté de Comparadise est de développer une nouvelle expérience utilisateurs. Il a eu ainsi recours à Botnik, dont la vocation est de de créer des chatbots ayant une personnalité forte et empathique, avec des scenarii immersifs permettant de dynamiser les relations « hommes » / robot.

Pour mettre en exergue l’ensemble des expertises de Comparadise, sur les produits assurances et bancaires, Botnik a créé un chatbot incarné par deux personnages, Isabelle et Olivier, des parents de la « Famille qui Assure ».

Présents pour réaliser des devis en ligne, les conversations qu’ils proposent s’orientent également vers le conseil. De plus, ils partagent volontiers avec les utilisateurs du chatbot leurs activités au quotidien, mais aussi leurs préoccupations pour prévenir ou garantir des risques.

Comparadise a choisi de démarrer ce chatbot par l’assurance santé des animaux, fort de sa position de leader de la comparaison dans ce domaine depuis 2013. Surtout, l’assurance chiens-chats permet d’engager une conversation dans un contexte plus « affectif » que les produits d’IARD classiques.

C’est également un point d’entrée dans le foyer qui peut faire sens pour les partenaires assureurs, et qui a toute sa place sur Facebook où des millions de Français partagent volontiers la vie et les photos de leurs animaux domestiques.

Ainsi, un robot conversationnel permet d’aboutir à une comparaison avec affichage des tarifs et garanties. La plupart des bots proposent encore des fonctionnalités allégées, se contentent de renvoyer à un certain point vers un service classique ou d’être rappelé pour obtenir un tarif. Grâce à des questions ciblées (en priorité sur les besoins en santé de l’animal), mais avec différents points d’entrée (la race, l’âge, le nom de l’animal) et des questions « tarifantes » auprès des assureurs, La Famille qui assure est capable d’afficher en temps réel un résultat de comparaison personnalisé et d’aller jusqu’à la souscription.

Les premiers tests effectués semblent lui donner raison en diminuant les taux d’abandon et en améliorant les taux de conversion de près de 10 %.

ClientClient NameYear2015